Importation de l’Essence ainsi que du Fuel oil et Gas oil (2010-2020)

Partager par e-mail Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur LinkedIn

Les importations du carburant ne cessent de croître, que ce soit l’essence ou le gasoil et fuel. La quantité importée de l’essence est passée de 37.168,68 tonnes en 2010 à 51.178,7 tonnes en 2014, pour atteindre 107.472,3 tonnes en 2020. Les importations du Gas oil et Fuel oil ont aussi suivi la même cadence. De 49.247,3 tonnes en 2010, elles sont passées à 64.695,5 tonnes en 2014 et elles ont atteint 121,858.5 tonnes en 2020, selon les données de la Banque de la République du Burundi.

537 vues

Informations et usage

Source originale des données : Banque de la République du Burundi

Edition : Elvis Mugisha, Guy-Arsène Izere

Date de création : 09-11-2021

Mise à jour : 09-11-2021

Types de fichier : CSV, XLSX

Métadonnées : DCXML, CSV

License ODbL 1.0./Creative Commons

Tags : carburant


Télécharger les données

CSV XLS

Métadonnées Dublin Core

DC:Creator Iwacu Open Data
DC:Subject carburant
DC:Title Importation de l'Essence ainsi que du Fuel oil et Gas oil 2010-2020
DC:Description Les importations du carburant ne cessent de croître, que ce soit l'essence ou le gasoil et fuel. La quantité importée de l'essence est passée de 37.168,68 tonnes en 2010 à 51.178,7 tonnes en 2014, pour atteindre 107.472,3 tonnes en 2020. Les importations du Gas oil et Fuel oil ont aussi suivi la même cadence. De 49.247,3 tonnes en 2010, elles sont passées à 64.695,5 tonnes en 2014 et elles ont atteint 121,858.5 tonnes en 2020, selon les données de la Banque de la République du Burundi.
DC:Source Banque de la République du Burundi
DC:Type tableau
DC:Rights Licence Ouverte (produteur original des données)
DC:Format CSV;XLSX
DC:Language fr