Burundi : la transparence, la responsabilité et la corruption dans la notation du secteur public

Partager par e-mail Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur LinkedIn

La transparence, la responsabilité et la corruption dans le secteur public évaluent dans quelle mesure l’exécutif peut être tenu responsable de son utilisation des fonds et des résultats de ses actions par l’électorat et par le pouvoir législatif et judiciaire, et dans quelle mesure les agents publics au sein de l’exécutif sont tenus de rendre compte des décisions administratives, de l’utilisation des ressources et des résultats obtenus. Les trois dimensions principales évaluées ici sont la responsabilité de l’exécutif vis-à-vis des institutions de contrôle et des agents publics pour leur performance, l’accès de la société civile à l’information sur les affaires publiques et la prise de contrôle de l’État par des intérêts particuliers étroits.

820 vues

Informations et usage

Source originale des données : Groupe de la Banque mondiale, base de données CPIA

Edition : Elvis Mugisha

Date de création : 19-03-2021

Mise à jour : 19-03-2021

Types de fichier : CSV, XLSX

Métadonnées : DCXML, CSV

License ODbL 1.0./Creative Commons

Tags : Corruptiongouvernance


Télécharger les données

CSV XLS

Métadonnées Dublin Core

DC:Creator Iwacu Open Data
DC:Subject corruption, gouvernance
DC:Title Burundi : la transparence, la responsabilité et la corruption dans la notation du secteur public
DC:Description La transparence, la responsabilité et la corruption dans le secteur public évaluent dans quelle mesure l'exécutif peut être tenu responsable de son utilisation des fonds et des résultats de ses actions par l'électorat et par le pouvoir législatif et judiciaire, et dans quelle mesure les agents publics au sein de l'exécutif sont tenus de rendre compte des décisions administratives, de l'utilisation des ressources et des résultats obtenus. Les trois dimensions principales évaluées ici sont la responsabilité de l'exécutif vis-à-vis des institutions de contrôle et des agents publics pour leur performance, l'accès de la société civile à l'information sur les affaires publiques et la prise de contrôle de l'État par des intérêts particuliers étroits.
DC:Source Groupe de la Banque mondiale, base de données CPIA
DC:Type tableau
DC:Rights Licence Ouverte (produteur original des données)
DC:Format CSV;XLSX
DC:Language fr